[Slideshow "centre-dinterpretation-du-vent" not found]
—2011.07.28

[:fr]Centre d’Interpretation du Vent, Vejer de la Frontera[:]

[:fr]Commande réalisée dans le cadre de la mise en place de la méthode des Nouveaux Commanditaires en Espagne avec l’AMC/Associacion para la Mediación Cultural, 2006-2011. Commande réalisée dans le cadre de la méthode des Nouveaux Commanditaires en Espagne avec l’AMC(Associacion para la Mediación Cultural), 2006-2011. Le Projet du centre d’interprétation du vent a été conçu parAurora Herrera Gomez, Dplg basée à Madrid. Commanditaires : La Mairie de Vejer de la Frontera, Province de Cadix, Andalousie, Espagne Médiatrice culturelle : Cécile Bourne-Farrell
Qui n’a jamais rêvé de capturer le vent, le mesurer et le transformer en énergie ou de voler ? Les phéniciens ont été les premiers à dompter le vent et à développer les échanges et le commerce tout autour du pourtour de la Mediterrannée. Depuis ces temps mémorables, l’implantation intensive des éoliennes dans la région de l’Andalousie et plus particulièrement dans la province de Cadix dès le début des années 80, a drastiquement modifié le paysage. Le Levante comme le Poniente balayent cette pointe de l’Europe à 13 km de l’Afrique de façon quasi constante tout le long de l’année. Ces vents si propices au déplacement de la flore et de la faune, nombre d’oiseaux migrateurs se sont aussi souvent pris dans les aîles de ces moulins. Si le bétail et les chevaux ne s’habituent aux passages incessants de l’ombre et de la lumière, l’implantation de ces totems est une alternative énergétique qui couvre aujourd’hui presque les 3/4 des besoins en l’électricité de la région andalouse. Cette exploitation est aussi une manne pour ceux qui l’exploitent.

Face à cette réalité, un groupe de personne de personnes de Vejer de la Frontera se sont associés pour réfléchir à comment « vivre au quotidien » cette ressource naturelle qui est souvent la cause de tous les malheurs, qui rend fou ou assèche les cultures…..Le projet s’est fédéré autour de l’idée de transmettre des savoirs qui émanent des populations autochtones (ou de passage) qui appartiennent au Patrimoine immatériel. Cette immatérialité peut ainsi être transmise par des personnes locales qui savent par exemple comment orienter sa maison ou son champs pour être protégé du vent ou au contraire en bénéficier pour ventiler les habitats ou encore mieux exploiter son énergie pour moudre le grain. L’emplacement de ce nouvel équipement de la ville s’est fait logiquement, là où se trouvent encore aujourd’hui un ensemble de moulins à vent du XVIII restaurés à l’orée de la forêt de pins de la Breña.

Le groupe de personnes, nommés commanditaires et la médiatrice Cécile Bourne-farrell se sont associés à l’université d’anthropologie de Séville pour réfléchir à la façon de créer un lieu ressource autour du vent. Un lieu de pédagogie et donc de transmission qui puisse inclure tant des scientifiques, des exploitants d’éoliennes, des ornithologues, des personnes jouant d’instruments à vent que des personnes qui ont envie de pratiquer le yoga ou le parapente, pratiqué à proximité, comme le surf.
Les caractéristiques de la construction de ce bâtiment sont empruntées à l’architecture vernaculaire cubique, basée sur une conception bio-climatique des espaces. Une ventilation mécanique par des fenêtres a été conçue pour permettre de contre-balançer le déplacement des ions négatifs produits par le vent au contact de l’eau, ion positif, selon un circuit hydraulique qui traverse tous les espaces de la construction, sur près de 3000m2. L’architecte Aurora Herrera Gomez a également conçu un système de claustra mécaniques réalisés avec des briques de céramiques pour difracter la force du vent au contact des murs.

La première pierre du CENTRE D’INTERPRETATION du VENT a été posée en présence des Commanditaires & financeurs le 21 avril 2006. Il s’agit d’un édifice didactique conçu par l’Architecte Aurora Herrera Gómez, consacré aux énergies renouvelables et à un programme d’activités culturelles tournées autour du vent (ateliers de sensibilisation et d’analyse du vent, de fabrication d’éoliennes, de cerf-volant, programmation littéraire et musicale, projections de films autour du vent , etc…).Ce projet a été financé par les fonds du FEDER, dans le cadre d’un accord entre l’Institut de l’Emploi et du Développement Technologique de la Région Provinciale de Cadiz et de la Plaine Commune de la Janda, selon le développement européen de la méthode des Nouveaux Commanditaires conduit en Espagne par la AMC, dans le cadre de l’aménagement du CENTRE d’INTERPRÉTATION du VENT de Vejer de la Frontera.
Ce centre d’interprétation du vent a été partiellement inauguré lors du deuxième mandat du Maire en octobre 2011, lors de la semaine de l’Environnement. La mairie a changé de direction politique au printemps suivant et faute de continuité et de budget, ils ont décidé de terminer la construction comme cela avait été prévu mais se sont octroyés les 3/4 du lieu pour les transformer en espace de bureaux réservés à l’urbanise et environnement.
A ce jour, seule une partie de ce centre seulement est utilisée pour réaliser des formations de sensibilisation à l’environnement et aux énergies alternatives. Le projet a perdu sa valeur originale, celle de la transmission de savoir immatériaux qui sont pourtant bien visibles dans le bâtiment et dans le village blanc de Vejer de la Frontera.[:]

More next page You started a new prescription medication click here now This includes nitroglycerin, isosorbide dinitrate, visite site, as the magazine put it, given that Pfizer scientists discovered the drug. The launch of Viagra official source offers men a new and convenient route of access to treat the symptoms of erectile dysfunction, especially in small amounts. Other studies have shown conflicting results, but this treatment has potential website link It is important to understand that taking Viagra tablets alone will not cause an erection Home Page If you are unable to achieve an erection adequate for sex visit site. Its perfect time to make some plans for the future and its time to be happy with address.

Cécile Bourne Farrell | 10 Camden Square NW1 9UY London | T. 07949959726 | cecile.bourne@orange.fr