—2019.08.05

DOUGLAS GORDON, “FROM GOD TO NOTHING”, 1997

Douglas GORDON

From God to Nothing, 1997
Installation
Acrylique bleu Pantone 295, vinyl mat blanc, lettres adhesives, ampoules Dimensions variables
Collection Frac Occitanie Montpellier

https://www.frac-om.org/douglas-gordon-from-god-to-nothing/

Né à Glasgow en 1966, Douglas Gordon partage sa vie entre sa ville natale, Berlin et New York. Il étudie à l’École d’Art de Glasgow de 1984 et de 1988 puis à la Slade School of Art de Londres de 1988 à 1990. Cet artiste pluridisciplinaire appartient à la génération des YBA (Young British Artist). En 1996 il reçoit le Turner Prize.

Douglas Gordon est reconnu internationalement pour sa capacité à revisiter les champs du cinéma et de la signification des mots et des images. Il est considéré comme un prestidigitateur de la mémoire collective et de la surprise perceptuelle en mettant en place des dispositifs qui infiltrent les mécanismes de perception de la vie quotidienne. Son corpus d’œuvres est varié : vidéos, films narratifs, objets sonores et photographiques, textes aussi bien en tant qu’installation in situ que surdes supports imprimés. L’artiste mêle l’humour et l’inquiétude dans un jeu d’oppositions entre le familier et l’inconnu.

Texte complet en attaché

Cécile Bourne Farrell | 10 Camden Square NW1 9UY London | T. 07949959726 | cecile.bourne@orange.fr