—2017.06.13

[:en]Moving Frontiers – Do and undo/ Faire et défaire[:fr]Moving Frontiers – Do and undo / Faire et défaire[:]

[:en]

Open conference, free

1 Juin 2017
14H-21H

This conference was initiated by l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy  in partnershipe with the SUD 2017 Triennal and the art conter Doual’art (Cameroon). It is an experimental platform of artistic investigations, mobile and open to all. It aims to question the problematics of borders and territories, but also to give space to contemporary issues asociated to African concerns, migration, it’s colonial and postcolonial consequences. This project has been conceived by Sylvie Blocher, Antoine Idier and Geoffroy de Lagasnerie.

The project « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire »  is about thinking and projecting ourselves through the daily borders we are facing within our practices. It is about a space of artistic, theoritical and political practices,  questionning the period in which we are living.

Seven artists and international emerging artists have been selected. The team will be composed of : Soufiane Ababri, Alfredo Coloma, Badr El-Hammami, Cléophée Moser, Jean-David Nkot,  Caroline Trucco, Hua Yang. Recognized for their practices, their works have been shown in art centers, museums and biennales as much as in residences worldwide.

The successfull candidates will also be attending « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire » at La Commune – Centre dramatique national in Aubervilliers,  31rst. of may, 1rst and 2nd. of  june 2017 and after in October, in Douala, Cameroon and Feb. 2018 in Paris.

More information about the candidates: https://moving-frontiers.ensapc.fr/participants-2/

A public conference took place on June the 1rst. from 14h30 à 21h, at La Commune, with Michel Agier (anthropologue), Sylvie Blocher (artist), Cécile Bourne-Farrell (curatrice), Manuel Domergue (historien), Marilyn Douala Manga Bell ( Doual’art director et du SUD2017), Clémentine Deliss (curatrice et historian), Zanele Muholi (artist) Laurence Prat (artist), Marcelo Rezende (curateur), Abdellah Taïa (writer), Françoise Vergès (politologue).

[:fr]

1 Juin 2017
14H-21H

Cette conférence initiée par l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy en partenariat avec la Triennale SUD 2017 et le centre d’art Doual’art (Cameroun) est une plateforme expérimentale de recherche artistique, mobile et ouverte, qui se propose d’interroger les problèmes des frontières et des territoires mais aussi de faire place aux problématiques contemporaines sur l’Afrique, la migration, la question coloniale et postcoloniale, etc. Elle est conçue par Sylvie Blocher, Antoine Idier et Geoffroy de Lagasnerie.

Le projet de « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire »  est de produire des imaginaires qui éprouvent pratiquement et théoriquement toutes les frontières que nous rencontrons quotidiennement et avec lesquelles nous devons tous composer, à l’intérieur de nos pratiques, mais surtout entre nos pratiques. Il s’agit ainsi de constituer un lieu de création de pratiques artistiques, théoriques et politiques radicales capables d’interroger notre époque.

Sept artistes et théoriciens internationaux émergents ont été sélectionnés. L’équipe de « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire » sera composée de Soufiane Ababri, Alfredo Coloma, Badr El-Hammami, Cléophée Moser, Jean-David Nkot, Felix Toro, Caroline Trucco, Hua Yang. Reconnus, leurs travaux ont été montrés et produits dans des musées, centre d’arts, biennales et/ou résidences du monde entier.

Les lauréats seront à Paris, à l’occasion du lancement officiel de « Moving frontiers – Do and undo / Faire et défaire » à La Commune – Centre dramatique national à Aubervilliers, les 31 mai, 1er et 2 juin 2017.

Une conférence publique libre d’accès aura lieu le 1er juin, de 14h30 à 21h, à La Commune. Cette conférence réunira des interventions de Michel Agier (anthropologue), Sylvie Blocher (artiste), Cécile Bourne-Farrell (curatrice), Manuel Domergue (historien), Marilyn Douala Manga Bell (directrice de Doual’art et du SUD2017), Clémentine Deliss (curatrice et historienne), Zanele Muholi (artiste) Laurence Prat (artiste), Marcelo Rezende (curateur), Abdellah Taïa (écrivain), Françoise Vergès (politologue).

En savoir plus

Cette journée a été dédiée à Jean-David Nkot, un des 7 lauréat de cet important projet de post-diplôme initié par l’Ensapc (Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris) avec Doual’art et la triennale du SUD2017 à laquelle il est également un des artistes invité à participer en décembre. Quel dommage pour lui, pour nous tous aussi qui essayons de mettre en place des structures qui ne peuvent que bénéficier à tous pour faire bouger nos frontières intérieures…Levez les verrous!

Séverine Kodjo-Grandvaux dénonce aujourd’hui dans le monde l’incapacité des autorités à discerner les personnes qui permettrait pourtant au pays de créer des ponts culturels.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/02/jean-david-nkot-l-europe-c-est-le-cimetiere-des-artistes-africains_5138105_3212.html

Partager :

[:]

Cindy Whitehead, to allow for those treatments to enter the market discover this. Viagra at such low doses isn’t known to produce side effects in humans address, or concomitant strong CYP3A4 inhibitors: consider initial dose of 25mg. Another reason some people prefer Sildenafil, compared to Levitra or look at this now Inability to maintain an adequate erection until completion of sexual activity check it out. Certain medicines can alter how long the effects of Viagra will last movblog here The effectivity of Viagra, or how long Viagra will last for check over here In the drugs why not try here earliest days, each tiny oval a potential golden ticket. I have been surfing online more than 4 hours today, yet I never found any interesting article like Relatblog Site. Its pretty worth enough for me.

Cécile Bourne Farrell | 10 Camden Square NW1 9UY London | T. 07949959726 | cecile.bourne@orange.fr