—2018.09.21

SUD2017, “La Place de l’Humain”

 

Le SUD

5-10 décembre 2017

Festival d’art public Salon Urbain de Douala,

Le Salon Urbain de Douala, SUD, est un festival triennal d’art public, offert à la ville de Douala par l’association doual’art. Le SUD s’inscrit dans une réflexion sur la place et le rôle de l’art comme révélateur d’histoire(s) mais aussi créateur de sens dans la ville.

Le thème de la 4ème édition du SUD2017 est « La place de l’Humain », il s’est tenu en décembre 2017, du 5 au 10, ponctué d’inaugurations festives des oeuvres ainsi que de leurs réactivations par des performances, concerts et de 3 matinées de rencontres intellectuelles coordonnées par Séverine Kodjo-Grandvaux.

Sur proposition, certains les artistes sont intervenus dans la ville de Douala en partenariat avec des artistes invités, avec notamment: : Mustapha Akrim (Maroc), Iván Argote (France/Colombie), Sylvie Blocher (France), Justin Ebanda Ebanda(Cameroun), Justine Gaga (Cameroun), Erik Goëngrich (Allemagne), Lucas Grandin (France), Chourouk Hriech (France/Maroc), Jean-Jacques Kanté (Cameroun), Michèle Magema (France/DRC), Jean-David Nkot (Cameroun), The Trinity Session (Afrique du Sud), Kamiel Verschuren (Hollande), Hervé Yamguen (Cameroun), Emile Youmbi (Cameroun) et Hervé Youmbi (Cameroun).

Dans un contexte de forte déshumanisation et de déresponsabilisation des adultes, doual’art souhaite par cette 4ème édition du Salon Urbain de Douala, marquer la ville avec des œuvres d’art qui interprètent la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qui a pour vocation de susciter un désir de partage et de mieux-vivre ensemble.

La troisième édition du festival triennal, SUD2013 a eu pour thème “Douala Métamorphoses” et s’est déroulé du 3 au 10 décembre 2013. La métamorphose, telle que l’entend doual’art, désigne la transformation créative d’un espace urbain spécifique. Depuis SUD2013, les interventions artistiques dans l’espace public sont désormais pensées à l’échelle d’un quartier, d’une place, d’un carrefour ou d’un lieu-­dit. La mutation s’opère à travers un aménagement esthétique global : à la fois artistique, social et économique. Elle participe à l’invention d’une identité partagée par l’ensemble des citadins.

La deuxième édition du SUD2010, Salon Urbain de Douala, festival triennal d’art public, s’est tenu du 4 au 11 décembre 2010 dans plusieurs quartiers de la ville de Douala. Le thème du SUD2010 était l’eau.

Le processus SUD2010, démarré en 2008, consiste en des chantiers artistiques dans les quartiers, en une réflexion Ars & Urbis sur l’art et la ville et enfin, en une publication et un documentaire en cours d’édition.

Le SUD2007 s’est déroulé du 9 au 16 décembre 2007. Les artistes ont eu le champ libre pour travailler sur des thématiques urbaines spécifiques à la ville de Douala. L’ensemble des propositions artistiques ont abordé des sujets brûlant ou d’actualité : tradition/modernité, urbanité et bruits de la ville, mobilité urbaine, poétique de l’éclairage urbain, petits métiers de « seconde zone », monde de l’art bafoué par les politiques culturelles, intégration continentale africaine, repère historico-géographique…

Performances, installations temporaires, happenings ont animé la vie de la cité, laquelle s’est également enrichie de 3 œuvres d’art public contemporain ainsi que d’équipements publics (borne-fontaine et passerelle) dessinés par des créateurs, au total depuis dix ans du SUD, plus de 60 oeuvres ont été inaugurées de façon festive, certains sous forme performative d’autre de façon perrenne. La moitié d’entre elles sont offertes à la ville pour les doualais.

Cécile Bourne-Farrell, commissaire invitée pour le SUD2017

Partenaires financiers :

Plus d’information sur:

www.salonurbaindedouala.org

Cécile Bourne Farrell | 10 Camden Square NW1 9UY London | T. 07949959726 | cecile.bourne@orange.fr